BTS architectures en métal :
conception et réalisation (AMCR)

Durée de la formation :  2 ans
Nature de la formation :  Diplôme national ou diplôme d'État
Niveau terminal d'études :  Bac + 2

Les brevets de technicien supérieur

Couvrant tous les secteurs professionnels, les BTS forment des collaborateurs d'ingénieur, des assistants commerciaux ou techniques, des assistants clientèle, des chefs de chantier, etc. selon les secteurs. Le BTS se prépare en 2 ans...

Objectifs de la formation

L'élève apprend à réaliser des calculs de structure, des plans d'exécution (élaboration et prédimensionnement), des devis (coût prévisionnel et devis estimatif) à partir d'un projet de construction. Cette formation porte aussi sur les domaines des achats, des plans de montage et de l'organisation de la fabrication. Une grande partie du programme aborde ainsi les technologies de construction métallique (produits, assemblages, ossatures), les matériaux de construction et les éléments à prendre en compte (dossiers machines, réglages de paramètres, procédures) pour mettre en œuvre une production. Ses connaissances en caractéristiques géométriques et mécaniques lui permettront de réaliser l'ensemble ou une partie d'un ouvrage en toute autonomie. L'élève apprend à utiliser les logiciels de calculs et de vérification de structures d'assemblage et à réaliser du dessin assisté par ordinateur (DAO), le processus BIM est abordé.

Sous statut scolaire, l'élève est en stage pendant 7 à 12 semaines : un stage de sensibilisation au monde de l'entreprise du domaine de la conception et la réalisation des architectures en métal (1 à 2 semaines en début de 1re année), un stage de conduite de projet en milieu professionnel (6 à 8 semaines en fin de 1re année)

Attendus Parcoursup

Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup

  • S'intéresser à la conception en bureau d'étude des architectures (bâtiments et ouvrages divers) en métal et pour leur réalisation sur chantier
  • Disposer de compétences pour travailler en équipe dans le cadre d'une démarche de projet
  • Disposer de capacités d'organisation et d'autonomie
  • Disposer de compétences scientifiques et technologiques pour Interpréter et exploiter les informations obtenues à partir d'essais, de test, de simulations, de réalisations
  • Disposer de compétences en matière de communication technique pour décrire une idée, un principe, une solution (produit, processus, système)
  • Disposer de compétences en matière d'expression écrite et orale y compris en anglais pour communiquer et argumenter

Accès à la formation

Le BTS architectures en métal : conception et réalisation est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat : bac professionnel (technicien en chaudronnerie industrielle, ouvrages du bâtiment : métallerie...), bac STI2D, bac général. Accès sur dossier, voire tests et/ou entretien.

Exemples de formations requises :

Débouchés professionnels

Le titulaire du BTS AM : CR est spécialisé dans la conception, la préparation et la mise en oeuvre d'ouvrages porteurs en acier et aluminium (bâtiments, pylônes...), de bâtiments d'ouvrages d'art (ponts, passerelles...), ou d'ouvrages spéciaux (silos, grands halls aéronautiques, plateformes en mer...). Les débouchés se situent dans les bureaux d'études de conception des ouvrages, de préparation de l'éxécution ; le titulaire participe à la conduite des chantiers.

Poursuites d'études

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l'examen, une poursuite d'études est envisageable en licence professionnelle du domaine des matériaux ou dans le secteur de la production industrielle orientée qualité, en licence LMD (L3 en sciences de l'ingénieur), en école d'ingénieur par le biais des admissions parallèles ou en passant par une classe préparatoire ATS.

Exemple(s) de formation(s) :

Que deviennent les apprenants après cette formation ?

Pour la voie scolaire

49 % sont en emploi 6 mois après la fin de la formation (tout type d'emploi salarié)

34 % sont inscrits en formation (formation supérieure, redoublants, changement de filière)

17 % sont dans d'autres cas (recherche d'emploi, à l'étranger, indépendant, etc.)

Pour l'apprentissage

61 % sont en emploi 6 mois après la fin de la formation (tout type d'emploi salarié)

27 % sont inscrits en formation (formation supérieure, redoublants, changement de filière)

12 % sont dans d'autres cas (recherche d'emploi, à l'étranger, indépendant, etc.)

Données issues du dispositif InserJeunes 2022. Consulter la documentation sur les données.

Où se former ?

OU

Pour aller plus loin