Cordées de la réussite

Actualités

Une cordée de la réussite vers le cosmos

Pendant trois ans, 50 étudiants, collégiens et lycéens ont travaillé à la découverte des exoplanètes encadrés par un thésard, doctorant en astrophysique et d’enseignants chercheurs.  Une Cordée de la réussite, réunissant des élèves du collège la Binquenais et du lycée René Descartes à Rennes et étudiants de l’université de Rennes 1.

« Graines de chercheur », tel est le nom de la Cordée de la réussite inaugurée  à l’Espace des Sciences des Champs Libres à Rennes et finalisée le 12 mai 2017 au Centre National d’Etudes Spatiales à Paris.

Un projet sur 3 ans

Les deux premières années ont été consacrées :

  • à l’acquisition des connaissances scientifiques (les exoplanètes et les méthodes de détection, attraction gravitationnelle, optique géométrique, …),
  • à l’élaboration du projet de recherche.

Ils ont également profité  de ces deux premières années pour assister à des conférences (la physique d’Interstellar de Rolland Le Houcq mais aussi Les exoplanètes par Anne-Marie Lagrange) et rencontrer des astronomes amateurs lors d’une sortie à l’Observatoire de La Couyère près de Rennes.

La 3ème année a été consacrée à la mise en place pratique du projet : réalisation d’un support pour télescope contrôlable à distance via un site web. L’ensemble des collégiens, lycéens et étudiants ont travaillé avec le FabLab du Pôle Numérique de Rennes Beaulieu afin de réaliser notamment les plans en 3D du support et de bénéficier d’une formation à l’impression 3D.

Présentation des travaux au CNES

Les élèves ont présenté leurs travaux de recherche à Monsieur Viso, chercheur au CNES  et à Monsieur Charnos, chercheur à l’Institut Physique du Globe. Suite à cette présentation, les membres de la cordée ont été répartis en différents groupes pour échanger avec les chercheurs du CNES.

A la question de Monsieur Viso « Qu’est-ce que la science ?», Alex, collégien à la Binquenais répond « C’est comprendre la vie et notre place dans l’univers » tandis que pour Lucie, lycéenne à Descartes, c’est « comprendre l’origine de l’objet mathématique ».
Bilel, collégien, demande au chercheur « ce qui compte le plus pour réussir ? » et celui-ci de répondre « la motivation, le travail et la persévérance. Il ne faut jamais lâcher ».
Dans un autre groupe, les élèves questionnent  sur la sonde Cassini et ce qu’elle a permis de découvrir. Monsieur Charnos  leur parle « d’océan d’eau liquide » sous la surface de Titan (un des satellites de Saturne) mais aussi « des geysers s’élevant à plus de 200 km de la surface d’Encélade » (un autre satellite de Saturne). L’ensemble des participants est émerveillé par toutes ces nouvelles découvertes.

La cordée a permis sans nul doute aux élèves de développer leur curiosité, leurs connaissances et leur ambition. Plus confiants aujourd’hui qu’hier, ils ne s’interdisent pas de faire de longues études et pourquoi pas dans les sciences. Les échanges avec les scientifiques ont été très enrichissants. Plus largement, certains découvraient pour la 1ère fois la ville de Paris. Ils ont apprécié la magie des lieux.

Source : http://www.ac-rennes.fr/cid117039/graines-de-chercheur.html

16/21 Janvier 2018 : journées nationales des cordées de la réussite et des parcours d'excellence
Actus : un voyage à Paris et un projet scientifique