Cordées de la réussite

Actualités

2020 : les cordées évoluent !

Nouveauté : les cordées et les parcours d’excellence sont fusionnés sous l’appellation Cordées de la réussite, renforçant ainsi la portée du dispositif. 

Objectif : atteindre 180 000 élèves bénéficiaires dès cette rentrée, sur tout le territoire. 

Collèges des réseaux d’éducation prioritaire renforcée (Rep+), collèges des réseaux d’éducation prioritaire (Rep), établissements des zones rurales, lycées professionnels : nos élèves sont prioritaires pour bénéficier du dispositif. Restez informés sur notre site toute l’année et préparez déjà votre futur projet, sur une durée de trois ans. 

L’objectif des nouvelles cordées ? 

Créer un continuum d’accompagnement dès la classe de 4e au lycée jusqu’à l’enseignement supérieur. 

Faire de l’accompagnement à l’orientation un réel levier pour l’égalité des chances, par la mise en place des heures dédiées.  

Comment ? 

Une Cordée de la réussite repose sur un partenariat actif entre, d’une part, une “tête de cordée” qui peut être un établissement d’enseignement supérieur ou un lycée avec CPGE et STS, et d’autre part, des établissements de l’enseignement secondaire dits “encordés“.  

Ce partenariat, en renforçant le rôle de mentorat des têtes de cordées, se traduit par un ensemble d’actions d’accompagnement mis en œuvre dans le collège ou le lycée “encordé”, en faveur des élèves volontaires. 

Encorder les collèges et lycées, c’est favoriser l’accès et la réussite à la poursuite d’études.  

Guider l’élève dans la construction, jalon après jalon, de son parcours vers la poursuite d’études dans l’enseignement supérieur ou vers l’insertion professionnellec’est augmenter ses chances de réussite. 

Les grands axes ?  

– S’appuyer sur l’offre des internats du XXIe siècle. Renforcer les actions de tutorat, mentorat et partenariat. Tisser les liens nécessaires entre écoles, entreprises, associations et fondations partenaires de l’égalité des chances. 

– Réduire les stéréotypes de genre, lever l’autocensure, susciter l’ambition scolaire, découvrir d’autres horizons professionnels, favoriser la mobilité, s’ouvrir à la culture et aux usages du numérique, renforcer l’éducation aux médias… 

Pour en savoir plus, prendre conseil et partager vos expériences, contactez dès à présent vos référents académiques. 

Pour se repérer : 

Actuellement 423 « Cordées de la réussite » sont déployées sur le territoire national : associant près de 300 établissements d’enseignement supérieur et plus de 2 000 établissements du second degré.  

Le nombre d’élèves encordés représente un flux annuel de l’ordre de 80 000 bénéficiaires : environ 28 000 collégiens dont 12 000 en quartiers prioritaires de la ville (QPV) et 48 000 lycéens (dont 36 000 en QPV). On compte de 3 à 20 cordées de la réussite par académie, chacune mettant en réseau une dizaine d’établissements du supérieur et du second degré avec en moyenne 210 bénéficiaires par cordée. Le nouvel objectif est donc d’atteindre 180 000 élèves volontaires, soit plus du double. 

Rendez-vous à ne pas manquer, dans l’année : 

La semaine nationale des Cordées de la réussite : elle se déroule la troisième semaine de janvier. Un temps de valorisation et d’échange entre les partenaires et les académies, renforçant ainsi le maillage territorial et l’implication des jeunes dans les projets. Une mine d’or, donc, pour construire votre cordée ! 

Établissements encordés : 

Participez au buzz des cordées, sur notre site ! Envoyez vos articles de presse, vidéos et autres témoignages aux référents de votre académie. Objectif : mutualiser nos pratiques, encourager les futures encordées, valoriser les parcours scolaires et professionnels de nos jeunes.  

Cordée chalonnaise